Bienvenue !

Bienvenue sur "Kutsushita 09" (ou Chaussette 2009).

Ce blog, ou archive, fait partie d'un réseau de blogs de voyage écrits par votre Seigneurie, Moua, j'ai nommé Vivi, passionnée par l'Asie, l'écriture, et fan du chanteur GACKT. J'ai séparé mes voyages par années, autrement les blogs étaient trop longs et c'était fastidieux de s'y retrouver. Comme son nom l'indique, vous ne trouverez ici que mon quatrième voyage au Japon, en juillet 2009. Pour les autres, voyez les liens.

La page d'accueil et blog en cours, dont les posts sont archivés sur un nouveau blog à chaque nouvelle année, est :
http://ebikutsushita.blogspot.com

Aide à la navigation : les posts sont classés du plus vieux au plus récent sur tous les blogs.

dimanche 19 juillet 2009

Le spray solaire

Aujourd'hui je vais vous parler des protections solaires (et faire une pub non dissimulée) (je pourrais faire des articles sur ce qu'on a fait hier et aujourd'hui mais je pense qu'au bout d'un moment, parler de Painagama Beach et des excursions à vélo n'est pas très varié).

Donc : j'arrive tranquille sur l'île avec ma crème solaire protection 25, celle que je mets d'habitude, et mon petit tube de protection 50 pour le visage. Première chose que Loïc nous dit : 25 ça sert à rien, faut minimum du 50 partout. Bon, Elodie avait du 30, donc on a opté pour ça, en s'en remettant partout toutes les heures. ça marche, mais on se surveille et dès qu'on voit qu'on devient rouge on en remet. Finalement Loïc m'a conseillé d'aller acheter du SPRAY SOLAIRE.

Je connaissais pas, mais l'essayer c'est l'adopter.

On s'en spraye partout et pas besoin de l'étaler, c'est pas une crème. ça crée une sorte de seconde peau qu'il faut ensuite enlever quand on se douche.

Désavantages :

- chaque fois que j'en mets si je suis encore dans le studio, l'alarme de gaz se déclenche et une voix répète "Avez-vous pensé à débrancher le gaz ?" jusqu'à ce qu'on débranche l'alarme (je vous dis pas l'angoisse la première fois).

- la seconde peau n'est pas si évidente que ça à enlever... Surtout dans le dos. Chaque matin j'ai une petite session "arrachage de haut de pyjama" car il est collé à mon dos, et vraiment bien collé donc ça fait super mal de l'enlever.

Enfin voilà c'était mon post matinal. Loïc a parlé d'un barbercue pour aujourd'hui et s'il répond pas à mon mail je vais être obligée d'aller à la réception demander si je peux lui téléphoner, vu que je sais pas si ça tient toujours.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire