Bienvenue !

Bienvenue sur "Kutsushita 09" (ou Chaussette 2009).

Ce blog, ou archive, fait partie d'un réseau de blogs de voyage écrits par votre Seigneurie, Moua, j'ai nommé Vivi, passionnée par l'Asie, l'écriture, et fan du chanteur GACKT. J'ai séparé mes voyages par années, autrement les blogs étaient trop longs et c'était fastidieux de s'y retrouver. Comme son nom l'indique, vous ne trouverez ici que mon quatrième voyage au Japon, en juillet 2009. Pour les autres, voyez les liens.

La page d'accueil et blog en cours, dont les posts sont archivés sur un nouveau blog à chaque nouvelle année, est :
http://ebikutsushita.blogspot.com

Aide à la navigation : les posts sont classés du plus vieux au plus récent sur tous les blogs.

samedi 11 juillet 2009

"Thank you for the mayonnaise"

On est allées assez tôt à Saitama Super Arena, j'espérais pouvoir accéder au stand des goodies mais il y avait une file qui faisait le tour du stade donc j'ai laissé tomber, j'irai demain. Ma place était donc située au 4ème étage, sur le côté. A 17h on a pu entrer et s'asseoir, et supporter Bolero jusqu'à 18h20... Car môssieur G a eu 20 minutes de retard.
Je vais dans l'ordre des chansons pour dire ce qui changeait par rapport à l'an dernier :

Jesus : Gackt n'arrivait pas à chanter, il avait pas de voix et sur les grands écrans, on voyait que ça l'énervait
Uncontrol : encore pire, il a massacré le début, heureusement après les musiciens ont réussi à changer le ton de la musique pour que sa voix ne sonne pas faux.
Suddenly : il est passé en voix nasale pour avoir un peu plus de puissance. On reconnaissait pas du tout sa voix ça faisait pitié pour lui.
No Reason : Vers le milieu, il a commencé à retrouver un peu sa voix normale, mais il était épuisé alors ils ont mis sa voix enregistrée pour l'aider, il essayait de chanter par dessus sa propre voix mais il avait un peu de mal quand même (Gackt étant anti-playback à fond, ça a dû particulièrement l'énerver).
In Flames : Aaaah, le vrai Gaku est de retour, sa voix magnifique est revenue. Il a évité de passer en falsetto, il y serait pas arrivé je pense. Mise en scène absolument sublime avec les gerbes de flammes qui explosaient à chaque basse.
Sayonara : nouvelle intro, très jolie, puis c'était parti pour la chanson chiante. 14 minutes plus tard, après que Gackt ait pu reposer sa voix, est venu le moment du duo de You et lui au violon, et ils ressemblaient à un ange et un déchu, ils jouaient face à face en se regardant.
Ghost : Ils ont ajouté des explosions et des gigantesques flammes. Magique.
Blue Lagoon : a y est, Gackt n'a plus de problèmes de voix. Il avait l'air bien content. Et j'ai beaucoup aimé les zooms de la caméra quand il a enlevé son manteau.
Oblivious : Rien à dire, superbe.
My Father's Day : Motivé, Gackt ! Depuis ce moment, jusqu'à la fin du concert, il avait un sourire jusqu'aux oreilles, trop chouuu !
Mirror : Ce fut... long. Gackt évanoui... longtemps. Assez pour qu'on s'inquiète.
MC : 40 minutes de parlote :
- Gackt a dit que ce soir, le concert était sous le MAGNUM POWAAAA (le pouvoir du Magnum)
- Gackt a fait venir deux comiques sur scène et quand ils sont arrivés, il a commencé à parler de la Roumanie (où il a tourné un film), comme quoi chaque matin il mangeait des saucisses et qu'il en avait trop marre, et que son staff a été gentil de varier en lui amenant de la mayonnaise... Il a ensuite parlé en anglais, il a dit : "Thank you, my Dears (nous), for loving me... And thank you, my brothers, for the mayonnaise." Les deux comiques ont ensuite fait un sketch sur la préparation de la mayonnaise, Gackt s'est assis sur un petit rebord de la scène, il riait tellement qu'il tapait du poing sur la scène, il ressemblait à un gosse.
- Toutes les 20 secondes on tournait le poing dans les airs en gueulant WOUUUUUUUUUUUUUUUUH le plus fort possible, Gackt le faisait d'une façon suraiguë ça faisait peur.
- On devait l'appeler Gackti et non Gackto
- Il essayait de nous faire croire que nos montres étaient déréglées et qu'il avait PAS eu 20 minutes de retard, il a parlé du retard qu'il avait eu au Tokyo Dome en 2005 etc.
-Chaque membre a dû parler, Gackt a juste dit une phrase sur eux, il a dit que You était gay, et You a pas réagi et a commencé à nous parler de son pénis pour changer(enfin, à crier, car Gackt a refusé de lui donner un micro), mais le public avait tellement l'habitude qu'il pouvait s'arrêter au milieu d'une phrase et que tout le monde allait la finir sans problème. A un moment Gackt a tellement ri qu'il a craché toute l'eau qu'il était en train de boire, et donc il s'est précipité pour nettoyer la scène pendant qu'un type du staff se grouillait de l'aider... Après il séchait ses chaussures en attendant que You ait fini
- Gackt a dit qu'on était ses petits démons, ses serviteurs (sous-entendu qu'il est Satan)
- Il a parlé de Ken Ogata, et aussi de sa maman mais je sais pas pourquoi, elle était peut-être dans la salle.
- Il a dit des trucs que j'ai pas compris à propos de You et lui, tout le monde criait "KYAAA, KAWAIIII !!" etc., mais tout ce que j'ai compris c'est qu'il a dit 3 fois "nous deux".
- Il a parlé d'une promesse, peut-être de celle du single de Faraway(il avait promis, pendant un concert, de faire une couverture où le groupe et lui poseraient nus avec un slip dans la main... il l'a fait)... Je crois qu'il a aussi parlé de la clope, comme quoi c'était dur mais qu'il avait arrêté. Et de son anniversaire.

Ensuite, reprenons :
U+K : Gackt était tellement heureux (d'avoir retrouvé sa voix ?) qu'on était tous encore plus contents d'être là.
Koakuma Heaven : WAAAHAHAHA !! Aucun changement, mais j'aime toujours autant cette partie.
Papa Lapped a Pap Lopped : Rien de neuf à part les flammes
Faraway : ajouts de pattes de chats aux écrans pour qu'on sache comment danser.
Flower : rien de neuf, petits problèmes de micro
Kimi no tame ni... : il a fait une méga fausse note à un moment je crois qu'il avait envie de disparaître sous terre.
Lost Angels : Il allait trop vite ! JunJi s'emmêlait complètement les pinceaux avec la batterie.

Verdict : un concert magique, comme toujours, malgré ces quelques ennuis. Mon japonais s'est bien amélioré pour que je comprenne une bonne partie du MC... et qu'en attendant Lost Angels, je fasse connaissance avec ma voisine, on était unies dans la chaleur étouffante qui régnait dans le stade. Monstrueux, j'ai jamais transpiré autant de toute ma vie, je dois avoir perdu 5 kg entre la transpi et la bougeotte.

Demain... place merveilleuse (j'ai bien pu voir où j'allais être et O__O c'est encore mieux que sur le plan)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire